Skip directly to content

dépollution de la baie de Hann

LA DÉPOLLUTION DE LA BAIE DE HANN DÉMARRE FIN 2013, SELON OUMAR GUÈYE

La dépollution de la baie de Hann (Dakar) démarrera en fin 2013, a annoncé mercredi le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Oumar Sarr, lors d’une visite à la 21ème Foire internationale de Dakar (FIDAK)."Le financement de 35 milliards de francs CFA est bouclé. La mise en œuvre du projet de dépollution de la baie de Hann va démarrer vers la fin 2013", a souligné M. Sarr. Le comité scientifique de la FIDAK 2012 ---ouverte jeudi pour 14 jours--- a dédié la journée de mercredi à plusieurs activités sur le sous-thème : "L’assainissement, un secteur marchand".

 "Les populations seront impliquées dans le processus" de dépollution de la baie de Hann, qui prendra en charge la zone allant de Hann à Bargny, a indiqué M. Guèye. Selon lui, le gouvernement a décidé de faire de l’assainissement une priorité. "Le sous-secteur de l’assainissement va bénéficier d’importants projets et programmes dans les années à venir. Le financement est bouclé pour certains [projets et programmes] et il est à rechercher pour d’autres", a-t-il annoncé. 

DÉPOLLUTION DE LA BAIE DE HANN: PROJET PHARAONIQUE MAIS NÉCESSAIRE

DAKARACTU.COM - Il y a quelques décennies encore, la baie de hann était une des plus belles d'Afrique de l'Ouest. Sa plage bordée de cocotiers était digne d'une carte postale et ses eaux y étaient claires et limpides. Depuis, avec la proximité des activités portuaires et des usines, la situation s'est totalement dégradée et elle est devenue l'une des plus polluées du sénégal. Elle est en effet actuellement complètement contaminée sur les plans bactériologique et physico-chimique. Un projet de dépollution est en cours; l'Agence française de développement (AFD) et la Banque européenne d 'investissement (BEI) ont débloqué 30 milliards de francs CFA pour sauver cette baie si chère à nos compatriotes. Les futurs travaux ont été présentés hier à la direction de l'Environnement. Ils visent à y réduire significativement la pollution en traitant les eaux usées d'origine industrielle et riveraine. Cette première phase avec la mise en service des infrastructures de collecte et de traitement devraient être achevée en 2014. Une deuxième tranche du projet plus conséquente encore est prévue en 2025. Les années 2010 et 2011 ont été consacrées aux études techniques de toutes sortes et à la préparation des appels d'offres des travaux. 

RFI : LA DÉPOLLUTION DE LA BAIE DE HANN, AU SÉNÉGAL

La baie de Hann connaît une situation écologique catastrophique, et a été classée parmi les plages les plus polluées au monde. Écoutez les témoignages du sculpteur sénégalais Ousmane Sow et d’un pêcheur de la baie, ainsi que le commentaire du « monsieur écologie » du Sénégal.

Lire l'article sur RFI

CES ENTREPRISES QUI POLLUENT LA BAIE DE HANN.

SENENEWS.COM- Les principaux pollueurs de la baie de Hann sont les entreprises. Elles devraient se mettre aux bonnes pratiques environnementales, dans le cadre de la Responsabilité sociétale des  entreprises.

Face à l’environnement dégradé de la commune de Hann Bel-Air, exposée à différentes sources de pollution industrielles et humaines, il y a urgence. Les entreprises installées dans la zone peuvent se conformer aux normes de qualité Iso 9001 et Iso 14 001 sur l’environnement, recommande le Pr Adams Tidjani, responsable du Master Environnement à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Se prononçant sur le thème de la responsabilité sociétale des entreprises (Rse), lors d’un panel organisé au cours du Festival sur l’environnement  par les Frères Guissé, Pr Tidjani estime que la principale pollution de la baie de Hann est le fait des entreprises qui dégagent toutes sortes de déchets dans l’environnement ainsi que des effluents dans l’air. 

CADRE DE VIE : LES POPULATIONS DE HANN ET PETIT MBAO ADHÈRENT AU PROJET DE RESTRUCTURATION DE LEUR LOCALITÉ

Le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Khoudia Mbaye, a présidé, avant-hier, une réunion technique sur le Projet d’assainissement et de restructuration des villages de Yarakh et Petit Mbao. Les populations de ces deux quartiers adhèrent à ce programme visant à améliorer leur cadre de vie.

Une réunion technique sur le Projet d’assainissement et de restructuration des villages de Yarakh et Petit Mbao a regroupé,  le 21 mai 2013, le ministère de l’Urbanisme, la représentante de l’Union européenne à Dakar et les populations de ces quartiers. Une occasion, pour les parties prenantes, d’échanger à nouveau sur les contours de ce projet financé par l’Union européenne (Ue) à hauteur de 11 milliards de FCfa dans le cadre du 10ème Fonds européen de développement (Fed). 

A la mairie de Hann Bel Air, première étape de cette réunion, les populations ont réitéré leur forte adhésion au projet. « Nous avons  toujours souhaité que Hann soit restructurée. Nous sommes très satisfaits de l’évolution du dossier et attendons avec impatience le déroulement du projet », a soutenu Amadou Lipo Ndiaye, un de leurs représentants.  Ce dernier s’est aussi félicité de la démarche de la Fondation droit à la ville (Fdv), le maître d’œuvre du projet qui a, selon lui, toujours prôné la concertation et impliqué les populations dans toutes les prises de décision. Un témoignage que confortent les propos de Lamine Diouf, l’administrateur général de Fdv, qui avait auparavant affirmé que tout le processus a été fait avec la participation des populations. « Les activités d’information, de sensibilisation et de communication développées par la fondation ont aussi permis la participation des populations aux ateliers de planification et  l’organisation de groupements d’intérêt économique des bénéficiaires », a-t-il ajouté.

Pages